Issue d'un bulbe, plantée et récoltée à la main, l'échalote traditionnelle est un réel savoir-faire des maraîchers bretons.

25 à 50 g

poids

Janv. - Déc.

Saison

Plantée à la main

Récoltée à la main

Saison

  • Pleine saison
  • Disponible
  • Indisponible
Janv.
Févr.
Mars
Avr
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.

Le saviez-vous ?

L'échalote traditionnelle est cultivée de la même façon en Bretagne depuis le 17ème siècle. Un savoir-faire ancestral, où la plantation et la récolte se font entièrement à la main !

La plantation d'un bulbe (en février-mars) donnera naissance à une touffe d'une dizaine d'échalotes (récoltées en juillet), dont la racine commune se casse à la récolte, laissant un "durillon" à la base de chaque échalote.

Ce mode de production différencie l'échalote traditionnelle de l'oignon, celui-ci étant cultivé à partir d'une graine semée. L’échalote fait partie de la famille des Liliacées tout comme l'oignon.

L'échalote traditionnelle est importante d'un point de vue agronomique par ses rotations avec les autres légumes de la gamme.  Les traitements sont limités grâce au développement de nouvelles variétés résistantes aux maladies, crées par et pour les maraîchers Prince de Bretagne.

Interview d'un maraîcher
Interview d'un maraîcher

Astuces culinaires

COMMENT BIEN CHOISIR L'ÉCHALOTE TRADITIONNELLE ?

L'échalote doit être de couleur rose cuivré, ferme, brillante et sèche. Elle se reconnaît par la présence d'un durillon à sa base (cicatrice de la racine).  Elle a tellement de qualités gustatives qu’on essaie parfois de la copier. Mais notre échalote traditionnelle n’a rien à voir avec un oignon ! Pour bien la choisir, c’est simple : seule l’échalote obtenue par multiplication végétative a le droit à l’appellation "Échalote traditionnelle" : c’est marqué sur l’étiquette, impossible de se tromper.

Interview d'une maraîchère
Interview d'une maraîchère

COMMENT PRÉPARER L'ÉCHALOTE TRADITIONNELLE ?

Coupez les 2 extrémités du bulbe, la tunique qui l'enveloppe se retire ainsi plus facilement. Pour émincer l'échalote, coupez-la en 2 sur sa longueur, coupez le coté racine, puis coupez-la en tranches fines.

Vous pouvez également simplement la cuire entière "en chemise" autour d'un poulet ou de légumes rôtis.

Pour ne pas pleurer : quand vous la coupez, utilisez un couteau bien aiguisé et passez-le sous l'eau régulièrement. 

Préparation de l'échalote traditionnelle
Préparation de l'échalote traditionnelle

COMMENT CUIRE L'ÉCHALOTE TRADITIONNELLE ?

Cuite, l'échalote se consomme poêlée ou en chemise : 

10 min

Cuisson à la poêle (feu doux)

1 h

Cuisson au four

L'échalote peut également très bien se consommer crue, en salade par exemple.

COMMENT CONSERVER L'ÉCHALOTE TRADITIONNELLE ?

Conservez l'échalote dans un endroit sec, sombre, frais et aéré. Bien conservée, elle peut se conserver plusieurs mois après la récolte : vous pouvez donc acheter un stock en début de saison (juillet) ! Si vous n’êtes pas sûr de lui assurer ces conditions, achetez-les en petites quantités, au fur et à mesure. Mais une chose est sûre : il faut toujours avoir de l’échalote traditionnelle à la maison.

Si une échalote commence à germer, ne la jetez pas : vous pouvez tout à fait la consommer !

Une fois épluchée, l'échalote se conserve plusieurs mois au réfrigérateur dans une boite hermétique.

Idées culinaires

Consommez-la crue, cuite ou confite, dans des sauces, en condiment, dans des plats végétariens ou plus classiquement avec de la viande ou encore du poisson pour relever tous vos entrées et plats ! 

Ciselée, elle apporte du caractère à une salade verte, ajoutée à du vinaigre, pour accompagner les huîtres ou avec du fromage blanc, de la fleur de sel et des herbes, pour une sauce à servir avec des pommes de terre primeur.

L'échalote traditionnelle est également délicieuse en confiture ou en chutney. En chemise, elle devient douce et fondante après une heure passée dans le four, à l'intérieur d'une papillote. Elle peut également être au centre de l'assiette : dans une tarte ou un crumble d'échalotes... L'échalote traditionnelle est aussi à la base de nombreuses sauces classiques de la gastronomie française : la bordelaise, la béarnaise, le beurre blanc ou encore la sauce gribiche. Émincée, elle accompagnera votre poêlée de légumes ou vos viandes. Vous pouvez également les confire ou les macérer en pickles. Pour la fameuse sauce bordelaise, montée au beurre vous pouvez remplacer le vin rouge par du blanc, sec ou moelleux, ou encore par du cidre. Le résultat sera toujours exceptionnel.

À ne pas oublier en ces périodes de fêtes : vos provisions d’échalotes traditionnelles. À garder toujours à portée de main.

Indispensable dans toute cuisine, l’échalote l’est encore plus en périodes de fêtes :

  • pour accompagner les huîtres (un vinaigre de vin ou de cidre, quelques échalotes hachées très finement, mmh, quel parfum !)
  • pour faire des échalotes confites , un accompagnement fabuleux
  • pour ces toasts improvisés, c’est vite fait et super-bon. Il suffit de faire revenir des échalotes ciselées et des lardons, de les disposer sur des toasts, d’ajouter un peu de fromage et de passer au grill.

Astuce culinaire

L’échalote, un petit coup de peps à vos canapés pour l'apéritif ! Préparer ces canapés améliorés, c’est très simple : il suffit de peler et de ciseler très finement deux ou trois échalotes, et de les mélanger à ce qu’on a. Voici quelques idées :

  • des rillettes de poisson, qu’on trouve facilement en conserve (saumon, thon, maquereau…)
  • si on n’a pas de rillettes de poisson, on peut écraser à la fourchette des sardines à l’huile, éventuellement mélangées à du fromage frais
  • de l’houmous (incroyable comme l’échalote le réveille !)
  • du fromage frais (variez les plaisirs : vache, chèvre ou brebis), agrémenté ou non de lanières de bacon

Une autre idée très simple : vous mélangez vos échalotes ciselées à du beurre, vous ajoutez un peu de fleur de sel. Tartinez vos toasts et ajoutez des tomates confites, des anchois, du jambon cru, du saumon fumé

Ces toast peuvent être servi à l’apéritif, bien sûr, mais ils peuvent aussi constituer un apéro dînatoire ou un repas entre amis : on pose tout sur la table, on prépare un bon pain de campagne, chacun fait ses toasts ou ses tartines… 

Attention à bien choisir l’échalote traditionnelle, elle seule a ce pouvoir fabuleux de réveiller discrètement les saveurs.

Innovation

L'échalote traditionnelle cultivée sans pesticides1

Engagés depuis de nombreuses années dans la production de légumes issus d’une agriculture toujours plus saine et durable, les producteurs Prince de Bretagne proposent une gamme de légumes cultivés sans pesticides de synthèse.

1 Sans pesticides de synthèse de la feuille à l'assiette 

Découvrir

Nutrition

Les atouts santé de l'échalote sont nombreux, crue elle est source de potassium, d'acide folique et de vitamine B6. Une fois cuite l'échalote est riche en vitamine B1 et source de potassium.

Energie (kj/kcal) 246/59
Matières grasses (g) 1.43
dont acides gras saturés (g) 0.23
Glucides (g)

8.35

dont sucres (g) 3.63
Fibres alimentaires (g) 2.5

Protéines (g)

1.84
Sel (g) 0.043
Potassium (mg) 334
Vitamine B6 (mg)

0.35

Acide folique (B9 en  µg) 34
Energie (kj/kcal) 302/72
Matières grasses (g) < 0.05
dont acides gras saturés (g) < 0.0002
Glucides (g)

13.5

dont sucres (g) 6.3
Fibres alimentaires (g) 3.4

Protéines (g)

2.13
Sel (g) 0.031
Potassium (mg) 400
Vitamine B1 (mg)

0.53