Sa chair orangée met de la gaieté dans tous vos plats. Délicatement sucrée, elle se cuisine de l’entrée au dessert.

300-600 g

poids

Sept. - Déc.

Saison

Récoltée

à la main

Conditionnée

par nos maraîchers

Saison

  • Pleine saison
  • Disponible
  • Indisponible
Janv.
Févr.
Mars
Avr
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.

Le saviez-vous ?

Tubercule de la famille du liseron, originaire d'Amérique du Sud, la patate douce est cultivée dans les régions tropicales mais également en Bretagne ! La culture y est adaptée car elle n'aime pas le froid et le gulf stream de la côte Nord de la Bretagne permet d'avoir un climat tempéré. Elle a également besoin d'eau et le climat breton pluvieux est donc adapté.

Cultivée en plein champ, les patates douces sont récoltées manuellement par les maraîchers Prince de Bretagne. C’est une plante vigoureuse, à végétation rampante. La tubérisation des racines intervient en fin de culture.

Astuces culinaires

COMMENT BIEN CHOISIR LA PATATE DOUCE ?

La patate douce n’est pas un légume particulièrement fragile. Vous pouvez la choisir en confiance en surveillant quelques détails :

  • Prenez une patate douce en main, elle doit être ferme et lourde. Sa peau est naturellement marquée, mais veillez à ce qu’elle ne soit pas tachée ou clairement abîmée.
  • Au nez, aucune odeur marquante ne doit vous perturber.
  • Pas trop biscornue : la forme ne change rien à la saveur, mais ce sera plus facile à peler avec un économe…

COMMENT PRÉPARER LA PATATE DOUCE  ?

On ne mange généralement pas la peau : armez-vous d’un économe et d’huile de coude !

Si vous voulez la cuire entière au four : pensez alors à la brosser et à la rincer.

 

COMMENT CUIRE LA PATATE DOUCE ?

Vous savez cuisiner les pommes de terre ? La patate douce se cuisine de manière très similaire.

Plusieurs cuissons sont possibles :

  • Au four : 45 à 50 minutes à 180 °C ;
  • À la vapeur ou à l’étuvée ;
  • Dans l’eau bouillante entre 15 et 20 minutes. Comme pour les pommes de terre, plongez les patates douces dans l’eau froide avant d’allumer le feu. Plantez simplement une pointe de couteau pour vérifier la cuisson ;
  • Sautée à la poêle ;
  • À la friteuse. Sa grande taille permet également de réaliser des chips délicieuses et très jolies pour décorer une assiette.

COMMENT CONSERVER LA PATATE DOUCE ?

Privilégiez un endroit sec, frais et bien aéré pour éviter la germination comme les pommes de terre. Elle se conserve aussi mieux dans un sac en papier, à l’obscurité. Évitez le réfrigérateur qui risquerait de l’abîmer et de la faire durcir à cœur.

Attention, la patate douce se conserve moins bien et moins longtemps que la pomme de terre.

Comme les pommes de terre, la patate douce crue supporte mal la congélation. Il est préférable de congeler les restes une fois cuisinés.

Idées culinaires

En mets salés, la patate douce peut remplacer la pomme de terre, les carottes et les courges.

Elle se consomme cuite avec la peau (en robe des champs) avec de la mayonnaise, du beurre salé ou à l’huile d’olive. On la consomme aussi en salade, en purée, en poêlé, à la vapeur, en pot-au-feu, en potée, au wok, en frite, en chips, en galette, en velouté, en soupe, en soufflé, en croquette, dans un couscous…

On peut aussi les intégrer dans des biscuits, des tartes ou des gâteaux !

Astuce de chef

Atout non négligeable, les enfants en raffolent ! La recette idéale ? Des frites de patate douce pour changer de la pomme de terre.

Nutrition

La patate douce est riche en pro-vitamine A et source de manganèse, potassium, vitamine B6 et vitamine C. Un vrai concentré de vitamines !

Energie (kj/kcal) 265/63
Matières grasses (g) 0.15
dont acides gras saturés (g) 0.042
Glucides (g)

12.2

dont sucres (g) 6.11
Fibres alimentaires (g) 2.9

Protéines (g)

1.69
Sel (g) 0.079
Manganèse (mg) 0.38
Potassium (mg) 353
Pro-vitamine A (µg) 1750
Vitamine B6 (mg) 0.23
Vitamine C (mg) 16.2